Tout savoir pour réaliser ses crêpes maison

recette-crepe-maison

La crêpe, on en raffole tous. Qu’elle soit salée ou sucrée, cette préparation ne laisse personne indifférent et fait bon ménage avec une multitude de garnitures. De plus, sa confection n’est pas du tout difficile. Les astuces qui vous sont proposées dans cet article vous permettront de réussir vos crêpes à tous les coups comme un chef.

Plutôt poêle ou machine à crêpe ?

Que vous ayez une poêle ou une machine à crêpe, l’une ou l’autre peut faire l’affaire. Vous n’ignorez pas sans doute qu’elles sont la pierre angulaire pour la réussite de vos crêpes à la maison. En effet, la machine à crêpe est pratique en raison de son autonomie de fonctionnement. Il suffit de la brancher, de lui laisser le temps de préchauffer, puis d’y étaler la pâte à crêpe. Les modèles avancés de crêpière vous permettent de régler le thermostat selon vos envies, ou déterminent automatiquement la température de cuisson idéale. Il y a en outre généralement un voyant lumineux qui indique quand l’appareil est prêt à recevoir la pâte.

À défaut d’une crêpière, vous pourrez utiliser la poêle. Elle n’a besoin que d’une quantité minime de matière grasse et à la cuisson, les crêpes se détachent pratiquement toutes seules. Par ailleurs, l’ajout de quelques gouttes d’huile végétale entre les cuissons facilite la coloration des crêpes.

Recette de pâte à crêpe simple

Vous devez toujours penser à bien peser vos ingrédients, afin de vous assurer d’avoir une bonne pâte à crêpes. Au cas où vous n’aurez pas de balance chez vous, référez-vous à la règle du 4, 3, 2, 1. Le principe est simple : 4 verres de lait, 3 œufs, 2 verres de farine et une cuillère à soupe d’huile.

Le choix des ingrédients ainsi que leur qualité sont déterminants pour la réussite de vos crêpes. Il vous faut alors de manière impérative, respecter les proportions et éviter toute forme d’improvisation. Cela ne revient toutefois pas à vous interdire toute modification. Vous pourrez bien évidemment apporter quelques améliorations dans votre recette. Par exemple, si vous voulez obtenir des crêpes à la fois fines et légères, troquez tout simplement la moitié du lait par de la bière blonde ou de l’eau pétillante. Précisons qu’il faut toujours privilégier le lait entier au lait écrémé.

Nos astuces pour la préparation

C’est une évidence qu’une bonne pâte à crêpe doit être lisse, coulante et sans caillots. Pour cela, tamiser la farine est un impératif. La farine de type 45 serait ce qui conviendrait le mieux dans ces cas. Pour éviter l’apparition des grumeaux, il est également important de mélanger tous les ingrédients de la pâte avec beaucoup d’attention. Ensuite, vous ajouterez le lait et les œufs de manière délicate et progressive. C’est seulement après cela que vous devez remuer le tout énergétiquement avec un fouet.

Une fois achevé, le mélange de tous les ingrédients de votre recette, il ne serait pas superflu de passer, une fois encore, la pâte à travers une passoire fine pour enlever les grumeaux persistants.

Après cela, laissez reposer pendant une heure la pâte pour mettre en place les réseaux gluténiques qui permettent d’obtenir des crêpes souples, mais qui ne se cassent pas à la cuisson. Cette pause laissera également le temps à l’amidon contenu dans la farine de gonfler.

Le cuisson des crêpes

Que vous utilisiez une machine à crêpe ou une poêle classique, commencez toujours par graisser la surface avec un peu de beurre ou d’huile avant d’y verser la pâte. Retenez aussi qu’une cuisson à température élevée apporte un côté doux aux crêpes. Il vous faut par ailleurs être attentif pour retourner la crêpe au bon moment.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *